En Nouvelle Calédonie, comme dans d’autres régions tropicales, la tique Rhipicephalus microplus (Tique Créole) entraine des pertes directes très élevées dans les troupeaux bovins.

L’Institut agronomique néo-calédonien, en collaboration avec l’INRA-URZ, a mis au point une méthode pour évaluer le niveau d’infestation de manière précise, simple et pratique. Elle ouvre des perspectives pour la sélection de bovins résistants aux tiques.

Elle représente un outil facilement utilisable en élevage dans des stratégies de lutte alternative contre les tiques, dans les régions tropicales confrontées à la tique Rhipicephalus microplus, et à ce titre elle intéresse d’autres régions d’Outre Mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion).

La fiche technique  Comptage des tiques en élevage bovin – Intérêt et comment procéder est téléchargeable à partir de ce lien : http://prodinra.inra.fr/record/385218

Mots clés: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *